Jeux d'argent

Machines à sous : quelles tendances pour 2021 ?


À l’instar de l’industrie du jeu vidéo, le secteur de l’iGaming et celui des casinos sont eux aussi en pleine évolution. L’année 2021 devrait donc apporter son lot de nouveautés non seulement en termes de thèmes abordés, mais aussi du point de vue de la technologie. Quelles seront donc les tendances des machines à sous pour l’année à venir ? Découvrez-les à travers les informations ci-dessous.

1. Le mobile, encore et toujours

Il n’y a pas si longtemps, les machines à sous en ligne étaient essentiellement destinées à un public utilisant un navigateur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la plupart des grands sites de casino proposaient des jeux optimisés avec Flash ou HTML5. Cet état de choses a bien entendu changé, car depuis quelques années, c’est le mobile qui prime.

En 2021, on devrait donc sans surprise voir un nombre grandissant de sites d’iGaming proposer des applications directement pour mobile (Android et iOS). Notons qu’en 2020, plus de la moitié du trafic internet était issu de mobiles : c’est donc une manne à ne pas manquer. Cela se voit également par une autre tendance : les « free spins » sont devenus des arguments marketing incontournables pour les machines à sous des casinos en ligne. Cela montre alors que le public qui est visé est désormais plus large.

2. La « gamification » des machines à sous

Les machines à sous des casinos en ligne tendent à muter pour prendre l’apparence de jeux vidéo classiques. Un casino peut de ce fait proposer des machines à sous gratuites en ligne, qui sont calibrées pour les casual gamers. Autrement dit, elles sont considérées comme des mini-jeux auxquels on s’adonne pour passer le temps. Les thèmes abordés rappellent le secteur du jeu vidéo comme : la machine à sous Zeus, ou encore Candy Bar. C’est aussi le cas des franchises de films avec des thèmes liés aux superhéros Marvel par exemple.

Tout ceci constitue par ailleurs le reflet de l’évolution de l’industrie dans son ensemble. En effet, les casinos en ligne se considèrent maintenant comme des plateformes de jeux, et c’est ainsi qu’ils s’adressent à leurs clients. Les jeux « casual » représentent maintenant près de la moitié des jeux téléchargés sur mobile. Et, le succès de la console mobile Switch ne fait que confirmer la tendance.

3. La réalité virtuelle

En 2020, on a vu les prémices de la réalité virtuelle dans les casinos en ligne. Cette technologie permet une immersion bien plus poussée du joueur, qui pourra ainsi visiter un casino comme s’il s’y trouvait. Pour les machines à sous, il s’agit notamment de faire tourner les roues grâce aux mouvements de son corps. Les jackpots deviennent alors plus saisissants visuellement, grâce aux effets générés. La technologie est encore peu développée, et il faudra attendre avant de voir des casinos entièrement modélisés et proposés au grand public. Toutefois, c’est définitivement une tendance à surveiller, car elle affecte des secteurs plus larges.

4. Les cryptomonnaies

Les monnaies virtuelles sont en plein essor. En 2020, la percée du Bitcoin a été particulièrement commentée, et son utilisation s’est démocratisée. C’est la raison pour laquelle la cryptomonnaie est en train de s’intégrer au secteur de l’iGaming. Les passerelles entre les deux domaines sont nombreuses : le Bitcoin est ainsi basé sur des jetons de valeur, à l’instar des casinos.

Les machines à sous faisant usage de Bitcoin sont par ailleurs en train d’apparaître, et les autres cryptomonnaies devraient être progressivement intégrées. Cela permet en outre de faire usage de portemonnaies électroniques non liés à des monnaies d’État. Une telle solution offre plus de flexibilité aux fournisseurs de service.

L’année 2021 sera donc riche de changements pour les machines à sous ! S’il faut retenir une chose, c’est que les machines à sous sont en train de s’intégrer à un domaine qui leur était jusque-là hermétique : celui des jeux vidéo. Les frontières devraient donc continuer à s’estomper. 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *