Actualités

Les consoles portables : leurs histoires et évolution


Le monde des jeux vidéo connaît une grande diversité tant par les types de jeu que par les types de consoles. Des consoles, il en existe bien plus que vous ne pouvez y penser. Elles sont regroupées dans de grandes familles qui déterminent plus ou moins des tendances de jeux. On a donc des consoles de salon, des consoles de salles de jeu, ou encore des consoles portables. Cette dernière tendance connaît un très grand succès depuis une quarantaine d’années déjà. Tendance fortement développée par les entreprises comme Nintendo, Sony, Sega et bien d’autres, on y retrouve des consoles qui ont révolutionné le monde du jeu vidéo. Concrètement, ce sont des consoles qui sont composées d’un écran et de touches. Cela permet de jouer n’importe où. Découvrez ici quelques-unes de ces consoles.

La GAME BOY

Même si elle n’est pas la toute première console de jeu portable, il faut bien avouer que c’est la première à révéler au monde le concept de console portable. La NINTENDO GAME BOY sortit en 1989 avec presque la même puissance que la console de salon NES de NINTENDO. La différence s’est faite au niveau de l’écran monochrome qu’elle implémentait. Elle était vendue avec :
  • un câble link pour permettre de jouer à 2 ;
  • des écouteurs stéréo ;
  • 4 piles R6 ;
  • le jeu Tetris.

Cette console était une vraie révolution, car elle avait des avantages comme sa taille réduite, sa grande autonomie, son prix relativement réduit et, bien sûr, son catalogue de jeu extrêmement fourni. Elle a connu une légère amélioration, en ayant une taille plus réduite, une meilleure autonomie et un écran moins verdâtre. Ce fut la GAME BOY POCKET.

 

La GAME BOY COLOR

Le 23 novembre 1998, NINTENDO sortait une toute nouvelle version de sa célèbre GAME BOY. Cette fois-ci, avec la GAME BOY COLOR, elle dota sa console d’un écran couleur et d’un processeur plus puissant. Légèrement plus grande que la GAME BOY POCKET, elle accroît aussi sa capacité de stockage en atteignant 8 MHz avec 32 Ko.

 

La GAME BOY ADVANCE

La dernière gamme des GAME BOY commença sa sortie en 2001, avec la création de la GAME BOY ADVANCE. Cette console de NINTENDO constituait la console portable la plus puissante au moment de sa sortie. Elle a un écran couleur, un processeur de 32 bits, ce qui lui permettait d’avoir à son format des jeux de la NES et de la Super NES de NINTENDO. Elle se différencie des GAME BOY et GAME BOY COLOR par son design pour du moins novateur. Elle a désormais une forme de tête de panda. Vint ensuite la GAME BOY ADVANCE SP. Lancée en 2003, elle est la toute dernière GAME BOY créée. Le paquet y a donc été mis. Déjà, un nouveau design beaucoup plus pratique est créé. Elle est désormais composée de deux compartiments : celui de l’écran et celui des touches. Ces deux compartiments peuvent désormais être fermés verticalement grâce à un système de clapet très pratique. Cela permet d’augmenter la portabilité. Sur le plan technique, elle n’est pas très loin de la GAME BOY ADVANCE, mais elle possède désormais 6 modes graphiques, un écran éclairé et une batterie rechargeable avec 10 à 15 h d’autonomie.

 

La série des NINTENDO DS

Place maintenant à la console portable la plus vendue au monde ! NINTENDO, après sa fameuse gamme des GAME BOY, sortit la NINTENDO DS, une console portable d’une incroyable révolution. Sortie en 2004 au Japon et en 2005 sur le reste du monde, elle implémente des fonctions nouvelles. On parle par exemple des deux écrans rétroéclairés, dont un tactile, des deux haut-parleurs, du WiFi intégré et de bien d’autres fonctions intéressantes. Elle a connu 3 versions : la DS, la DS Lite (plus petite) et la DSi qui est beaucoup plus puissante que les deux autres grâce à un processeur plus puissant. Une version plus grande de la DSi (la DSi XL) a été faite pour les hommes ayant de plus larges mains.

 

La NINTENDO 3DS

Cette console est une suite logique de la gamme de la NINTENDO DS. Ayant le même design que les NINTENDO DS, elle a la particularité de permettre un affichage 3D autostéréoscopie. La NINTENDO 3DS est rétro compatible avec les jeux et les logiciels de la gamme NINTENDO DS.

 

La PSP

Peut-on parler de console sans parler de la SONY PLAYSTATION ? Le leader mondial des consoles de salon n’entend pas rester en marge de la guerre des consoles portables. Il sort en 2004 sa toute première console portable, la PLAYSTATION PORTABLE ou PSP. Inspirée de la célèbre PS2, elle fait rentrer le monde des consoles portales dans une ère totalement révolutionnaire. Elle propose une qualité d’image presque supérieure à celle de la PS2. En conservant les célèbres touches de la manette de la PS2, elle fait de cette console la première connectée de toutes ses consoles avec un composant WiFi intégré. Cette console a aussi l’avantage d’être un appareil multimédia à part entière. On peut désormais regarder des vidéos, écouter de la musique et faire bien d’autres choses encore. Elle connut deux autres versions : la PSP 3000 et la PSP GO. Cette dernière sortit avec un design différent, et une révolution majeure s’est faite : la suppression des UMD pour les jeux. Il faudra désormais les télécharger sur internet.

 

La PS VITA

C’est la toute dernière console portable de SONY. La PS VITA est à nos jours la console portable la plus puissante. Elle a deux appareils photo, un de dos et un de face, une fonction gyroscopique et des performances techniques comparables à celles de la PS3.

Voici les meilleures consoles portables que vous pourrez avoir. Faites donc le choix selon vos aspirations et vos budgets.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *